19-20 mars 2014 Toulouse (France)

Lien vers les infos pratiques pour la conférence

http://www-lmdc.insa-toulouse.fr/diagnobeton2014/accueil.htm

Description

Depuis sa première édition à Béthune en 2000 et à travers les suivantes, organisées à Namur en 2002, Montréal en 2004 et Aix en Provence en 2007, le Congrès Diagnobéton réunit la communauté francophone spécialisée en auscultation et instrumentation des ouvrages de Génie Civil.

Cette manifestation se veut un lieu d’échanges scientifiques et de transfert de compétences. Pour cela elle réunit à la fois des développeurs de techniques de contrôle non destructif (CND) ou d’instrumentation mais aussi des utilisateurs et des gestionnaires d’ouvrages. Elle est également une occasion de croiser les expériences acquises dans les différents pays participants (la Belgique, le Canada, la France et pour la première fois cette année, l’Algérie). Les plus récents développements en termes de CND, d’instrumentation, de traitement de l’information et de son utilisation y sont présentés.

Le 18 mars, une journée de formation doctorale sera organisée autour des thématiques : contrôle non destructif, surveillance, risques et fiabilité.

Une journée de restitution du projet collaboratif ACDC (Analyse et Capitalisation pour le Diagnostic des Constructions »), projet soutenu par le programme «Concevoir et Construire pour le Développement Durable (C2D2)» du RGCU MEDDE, est prévu le 21 mars. L’objectif général de ce projet est de proposer une méthodologie du transfert des procédures non destructives développées en laboratoire vers les mesures sur ouvrages réels. Cette journée fera le bilan des avancées en termes de méthodologies, de résultats de l’évaluation non destructive, de fusion de données et également de recommandations. L’organisation de tables rondes permettra de définir les attentes des gestionnaires d’ouvrages en ce qui concerne l’évaluation en Génie Civil et de débattre de la mise en oeuvre des propositions issues du projet ACDC.

Personnes connectées : 1